Une faute de la victime ne limite pas toujours son droit à indemnisation :
11 avril 2019
police
Policiers et gendarmes, un droit d’indemnisation égalitaire aux autres victimes en cas d’actes terroristes
11 avril 2019
Afficher tout

Le droit de revivre normalement après avoir été victime d’un accident :

avocate

Chaque victime a droit à une « réparation intégrale » de son préjudice. Ainsi, suivant ses nouveaux besoins en fonction de sa situation après un accident, la victime peut réclamer l’indemnisation pour ses préjudices de toute sorte : professionnel, économique, d’agrément, sexuel etc. Peu importe le coût, s’il y a un préjudice il sera réparé.

Ainsi, les frais de logement adaptés seront pris en charge. Ils concernent les frais que doit débourser la victime directe à la suite du dommage pour adapter son logement à son handicap et bénéficier ainsi d’un habitat en adéquation avec son handicap.

Il s’agit de replacer la victime dans la situation où elle était avant l’accident dans son logement (résidence principale et secondaire).

L’objectif est de favoriser l’autonomie de la victime dans des conditions de dignité et de sécurité.

Ceci inclus la possibilité de jouir de sa vie familiale et donc peut justifier l’aménagement du logement pour que la victime puisse aller à l’étage de sa maison pour aller par exemple dans la chambre des enfants.

Ce poste de préjudice couvre des frais très divers : élargissement des portes, adaptation des sanitaires et de la cuisine, accessibilité, rampe d’accès, domotique (commutateur automatique à distance), aménagement d’un espace nécessaire à l’hébergement d’une tierce personne voire le remplacement intégral de la maison.

Il appartient toutefois à la victime directe, au besoin à l’aide de diverses assistances, de décrire de manière exhaustive ses besoins et de réfléchir à chaque demande. Aucune indemnisation ne sera accordée de manière automatique, sans une demande préalable de la victime.

Gardez à l’esprit pour vous aider dans cet énoncé des préjudices qu’il vous suffit de comparer votre vie d’avant à celle d’après l’accident, et la loi permet d’indemniser tous les changements et nouveaux besoins pour vous permettre d’être au plus proche de votre vie d’avant.