Avocat à Nice pour les accidents de la route

Les accidents de la route sont malheureusement particulièrement fréquents, et touchent autant les automobilistes que les personnes à moto, en scooter ou encore les piétons et les cyclistes. Pour que vous puissiez bénéficier d’une indemnisation de qualité, le cabinet d’avocats de Maître Xavier Colas est à votre disposition du côté de Nice pour vous représenter de la meilleure des façons.

Profitez d’une première consultation gratuite, et n’hésitez pas à vous rendre dans notre cabinet à Nice pour nous poser l’ensemble de vos questions. Nous vous assurons par ailleurs la grande transparence de nos honoraires.

Nous vous défendons pour une indemnisation

Toutes les victimes d’un accident de la route, qu’elles soient automobilistes, passagers, cyclistes, piétons, ou encore le conducteur s’il n’est pas fautif, ont droit à une indemnisation si elles portent plainte. L’indemnisation englobe l’ensemble des préjudices dans le cas où les conséquences de l’accident s’avèrent particulièrement importantes.

Nous sommes à votre disposition pour vous aider à quantifier les préjudices et vous permettre d’obtenir, dans un premier temps, une indemnité provisionnelle. Nous vous représentons devant le tribunal afin de faire reconnaître l’ensemble de vos préjudices. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de plus amples informations sur l’indemnisation des victimes d’un accident de la route.

Plusieurs catégories de victimes de la route

On distingue quatre catégories de victimes d’accidents de la route. Les victimes passagers et piétons forment la première. En effet, même si une faute a été commise, à condition qu’elle soit involontaire, ces victimes seront automatiquement indemnisées. Les conducteurs victimes d’accidents peuvent eux aussi prétendre à une indemnisation.

Il peut par ailleurs être question de conducteurs victimes d’accidents responsables, qui ont provoqué un accident involontairement, après avoir dérapé ou percuté un obstacle par exemple. Dans ce cas, la réparation des dommages ne pourra être envisagée que si la victime a souscrit une garantie spécifique. Enfin, la dernière catégorie concerne les victimes indirectes, qui peuvent également être indemnisées.